Comment acheter une voiture quand on est interdit bancaire ?

Publié le : 29 novembre 20236 mins de lecture

Être en situation d’interdit bancaire peut rendre l’achat d’une voiture difficile, voire impossible. Pourtant, il existe des solutions pour contourner cette difficulté et réaliser votre projet d’acquisition automobile. Cet article a pour objectif de vous présenter les différentes options qui s’offrent à vous.

Comprendre l’interdit bancaire

L’interdit bancaire est le résultat d’une émission de chèque sans provision ou d’un incident de paiement par carte. Il entraîne automatiquement une inscription au fichier central des chèques (FCC) tenu par la Banque de France. Vous êtes alors considéré comme « ficelé » pendant cinq ans, ce qui signifie que vous n’aurez pas le droit d’émettre de nouveaux chèques, et vos possibilités de crédit seront largement réduites.

Être fiché en tant qu’interdit bancaire ne signifie pas être totalement démuni face aux organismes prêteurs. Toutefois, ces derniers sont souvent réticents à accorder des crédits auto aux personnes se trouvant dans cette situation. Mais des solutions existent bel et bien.

Dénicher un crédit auto adapté à sa situation financière

Le crédit auto est généralement privilégié lorsqu’on souffre d’un manque de trésorerie pour acheter une voiture. Or, en tant qu’interdit bancaire, il se peut que cette option ne vous soit pas accessible auprès des banques ou institutions financières traditionnelles. Il est donc important d’explore les autres alternatives pour financer l’achat de votre véhicule.

Le microcrédit personnel

Si vos revenus sont modestes et que vous êtes en situation d’interdit bancaire, le microcrédit personnel, proposé par certaines associations caritatives comme le Secours Populaire ou la Croix-Rouge, représente une solution envisageable. Ces prêts à taux réduit s’adressent notamment aux personnes qui ont du mal à obtenir un crédit classique.

Pour obtenir ce type de financement, il faut monter un dossier solide et être en mesure de prouver que l’on est capable de rembourser le prêt. Votre demande sera instruite par un accompagnateur social qui travaillera avec vous sur la constitution du dossier et son suivi le temps du remboursement.

Les organismes de crédit spécialisés

Une autre alternative pour acheter une voiture quand on est interdit bancaire consiste à se tourner vers des organismes de crédit spécialisés. En effet, certains établissements sont plus souples en termes de conditions d’attribution de prêt. Sachez toutefois que les taux d’intérêt seront généralement plus élevés qu’auprès des banques traditionnelles et qu’il faudra prendre en compte cette réalité lors de vos calculs.

Opter pour un achat sans recourir au crédit

Si l’obtention d’un crédit auto se révèle trop complexe, il est alors possible d’envisager d’autres modes de financement pour l’achat de votre véhicule. Plusieurs options s’offrent à vous :

L’épargne personnelle

Utiliser son épargne personnelle pour acheter une voiture peut s’avérer être une très bonne solution. En effet, cela vous permettra d’éviter les démarches administratives liées à la demande de crédit et de ne pas avoir à payer d’intérêts sur le prêt. Même si cela peut impliquer de patienter pendant quelques mois avant de pouvoir concrétiser votre achat, cette méthode présente l’avantage d’être sans risque.

Acheter une voiture d’occasion

Le marché de l’occasion représente un excellent compromis pour faire l’acquisition d’une voiture quand on est interdit bancaire. Les prix sont généralement plus attractifs que pour les véhicules neufs, ce qui facilite l’accessibilité financière. De plus, vous pourrez trouver auprès des professionnels du secteur des garanties mécaniques ou encore des services d’entretien inclus dans le prix de vente.

Demander de l’aide à son entourage

Solliciter un parent ou un ami pour obtenir un prêt peut parfois débloquer la situation lorsque l’on est en interdit bancaire. À condition bien sûr de prendre soin de formaliser cet accord par écrit et de déterminer avec soin les modalités de remboursement. Cette option présente l’avantage de ne pas avoir à payer d’intérêts et évite les démarches administratives inhérentes aux crédits bancaires.

Ne pas hésiter à négocier avec son vendeur

Enfin, une chose importante à retenir est qu’il est toujours possible de négocier le prix du véhicule convoité, que cela concerne une voiture neuve ou d’occasion. N’hésitez pas à comparer les offres disponibles sur le marché et à discuter des conditions de vente avec votre vendeur : options, paiement en plusieurs fois sans frais, remises éventuelles… Toutes ces négociations vous permettront d’être plus à l’aise financièrement pour mener à bien votre projet d’achat automobile.

Ainsi, faire face à un interdit bancaire peut certes complexifier quelque peu l’achat d’un véhicule, mais il existe plusieurs solutions pour contourner cette situation et mener à bien votre projet. Dès lors, gardez espoir et explorez toutes les alternatives possibles pour financer l’acquisition de votre voiture.

Plan du site