Infiltration d’eau sur mur exterieur et assurance : ce qu’il faut savoir

Publié le : 29 novembre 20236 mins de lecture

Les infiltrations d’eau dans un habitat peuvent causer de nombreux désagréments, allant de la dégradation du bâtiment à l’apparition de moisissures potentiellement nocives pour la santé des occupants. Lorsque ces infiltrations touchent les murs extérieurs, cela peut entraîner une détérioration rapide de la façade et poser des problèmes d’étanchéité importants. Mais quelle est la prise en charge par votre assurance ? Comment prévenir ce type de désagrément ? Cet article vous apporte toutes les réponses.

Les causes possibles des infiltrations d’eau

Comprendre les causes des infiltrations d’eau sur les murs extérieurs permet de mieux gérer ce problème et d’éviter leur apparition. Parmi les facteurs les plus couramment rencontrés, on trouve :

Le vieillissement des matériaux

Avec le temps, les matériaux qui composent les façades ont tendance à se dégrader, notamment sous l’action des intempéries, du soleil et de la pollution. Les imperfections ainsi créées peuvent favoriser les entrées d’eau, causant ainsi des infiltrations.

Des fissures ou des joints dégradés

Un mur extérieur peut présenter des zones de fragilité dues à des fissures, même minimes, ou à des joints abîmés. Ceci peut provoquer des points d’entrée pour l’eau, qui s’infiltre alors dans la structure de l’habitat.

Un mauvais entretien de la façade

L’entretien régulier des murs extérieurs est essentiel pour préserver leur étanchéité. L’accumulation de saletés ou de mousses, notamment dans les zones creuses, peut retenir l’eau et encourager les infiltrations.

Une conception inadaptée

Il arrive parfois que le choix des matériaux, des couleurs ou de la disposition à la construction soit inapproprié, faisant ainsi craindre la survenue d’infiltrations d’eau. Dans ce cas, des travaux de rénovation peuvent être nécessaires pour remédier au problème.

La prise en charge par l’assurance

Afin de pallier les éventuels dommages causés par des infiltrations d’eau, il est important de souscrire une assurance habitation multirisque. Cette formule d’assurance inclut généralement la garantie dégâts des eaux, qui couvre la majorité des sinistres liés aux infiltrations d’eau, murales ou autres.. Toutefois, les conditions de prise en charge peuvent varier selon le contrat souscrit et il convient donc de bien s’informer auprès de son assureur.

Cas d’une infiltration accidentelle

Dans le cas où l’infiltration trouve son origine dans un évènement accidentel (par exemple une fuite d’eau suite à la rupture d’une canalisation), la garantie dégâts des eaux prend habituellement en charge les frais de réparation des dommages causés (remplacement des matériaux abîmés, peintures…).

Cas d’une infiltration due à un défaut d’entretien

S’il est constaté que l’infiltration vient d’un manque d’entretien régulier de la part du propriétaire, il sera généralement plus difficile d’obtenir une prise en charge par son assurance habitation. En effet, celle-ci considérera que cette négligence a contribué à l’apparition du problème et pourra refuser les indemnisations.

Cas d’une infiltration liée à un vice de construction

Lorsque l’infiltration est imputable à un vice de construction (mauvaise mise en œuvre des matériaux, choix inadapté…), c’est la garantie décennale souscrite par le maître d’œuvre ou l’entreprise de construction qui intervient. Cette garantie couvre les frais de réparation durant les 10 ans suivants la réception des travaux.

En cas d’infiltration sur un mur extérieur, il convient donc de déterminer au mieux les causes du problème et d’en informer son assureur dans les meilleurs délais. Un expert pourra être mandaté pour évaluer les causes et les conséquences du sinistre et préconisez les solutions adaptées. Il est également recommandé de bien vérifier les clauses de son contrat d’assurance avant de se retourner vers celui-ci.

Les étapes pour remédier aux infiltrations d’eau

Afin de résoudre efficacement les problèmes d’infiltration sur un mur extérieur, il est nécessaire de suivre quelques étapes :

1. Identifier la source de l’infiltration

Comme mentionné précédemment, une bonne connaissance des causes du problème permettra de déterminer quelle prise en charge solliciter ainsi que les travaux à mettre en œuvre pour y remédier.

2. Réparer les éléments dégradés

Les réparations peuvent consister en la réalisation d’un rejointoiement, refaire les enduits de façades, ou remplacer des matériaux endommagés (en particulier autour des zones d’ouvertures comme les fenêtres et les portes).

3. Améliorer l’étanchéité

Après avoir effectué les réparations nécessaires, il est important de renforcer l’étanchéité des murs extérieurs en appliquant une couche de protection appropriée (enduite, peinture imperméabilisante…) afin de prévenir les futures infiltrations.

4. Procéder à un entretien régulier

Pour éviter que le problème ne se reproduise, il est indispensable d’entretenir ses murs extérieurs de manière régulière. Cela inclut le nettoyage, le démoussage, le traitement de la façade contre l’humidité, etc.

En conclusion, si votre mur extérieur rencontre des difficultés liées à l’infiltration d’eau, il importe d’identifier correctement la cause afin de connaître les possibilités de prise en charge par votre assurance, et bien sûr en mener à bien les travaux nécessaires pour assurer la protection et la pérennité de votre habitat.

Plan du site