Loisirs : doit-on assurer un jet-ski ?

Publié le : 22 novembre 20213 mins de lecture

Il parait assez incroyable qu’un jet ski d’une puissance de moins de 6 chevaux ne fasse l’objet d’aucun permis, ni même d’assurance jet-ski. Et pourtant la pratique de ce sport d’eau n’est pas sans risque et elle est même la cause de blessures et d’accidents mortels chaque été. Souscrire une assurance permet de se prémunir des dommages matériels et corporels qui peuvent être importants.  

Assurer son jet ski

Vous souhaitez profiter de votre jet ski en toute sérénité et vous vous demandez quelle assurance pour un jet ski ? Faut-il souscrire ? Bonne question, car ce sport peut-être dangereux surtout si vous êtes inexpérimenté. En effet, un pilote de jet ski peut faire une mauvaise chute, percuter un autre engin ou même un nageur qu’il na pas vu. Les accidents de jet ski sont assez nombreux et peuvent entrainer des dommages matériels et corporels importants. De plus, le prix d’un tel engin nautique est élevé et peut aller de 4 à 14 000 euros, voire plus. Par ailleurs, chaque saison on ne compte même plus, le nombre de jets ski volé.

À parcourir aussi : Protégez vos animaux avec l'assurance animaux AXA

Souscrire une assurance jet ski

Outre les garanties basiques d’un contrat d’assurance jet ski qui comprend une assurance responsabilité civile dommage au pilote et aux tiers, il est conseillé de souscrire des options supplémentaires en fonction de vos besoins personnels. Vous pouvez par exemple, souscrire une garantie couvrant les frais de retirement (naufrage, récupération de l’engin) et les frais de secours, recherche et sauvetage en mer. Votre assureur peut également inclure les dommages causés à un tiers, la garantie incendie, la garantie vol, une protection juridique, une assistance transport routier et une couverture effets personnels.

À lire en complément : Les avantages de l'assurance téléphone et ordinateur portable parachut

Bien lire un contrat d’assurance avant de signer

Si vous êtes propriétaire d’un jet ski, vous pouvez opter pour une assurance saisonnière ou annuelle. L’assurance saisonnière permet certes de réduire les coûts, mais il ne faut pas oublier que même entreposé dans un garage, un scooter peut être volé, endommagé ou être détruit par un incendie. Avant de souscrire une assurance jet ski, il est conseillé de bien lire les différents contrats que l’on vous propose : comparez les prix, conditions et garanties. N’oubliez pas qu’il est toujours possible de négocier avec un assureur pour obtenir un contrat personnalisé à ses besoins. À noter également que si vous louez un jet ski pendant l’été, il faut vérifier que l’engin soit correctement assuré avant de signer le contrat de location.

Plan du site